Cet accord, par sa mise en œuvre, devrait permettre de réduire les inégalités salariales entre les femmes et les hommes.

L’enveloppe annuelle dédiée à l’égalité professionnelle est portée de 150 K€ à 500 K€. Vous retrouverez les critères d’utilisation de cette enveloppe en fin de tract, (annexe 1).

D’autres avancées ont été obtenues par la CFDT:

  • 5 jours supplémentaires de congé paternité
  • 5 jours supplémentaires de TTO (si avenant TT), ou dabsence rémunérée (sans avenant TT) sur certificat médical aux salariées souffrant d’endométriose,
  • 3 jours d’absence rémunérée en soutien aux salariés victimes de violences familiales,

 

Les propositions de la CFDT ont permis à la direction de prendre conscience de l’existence de certaines situations ou de maladies invalidantes vécues par les salarié.e.s et d’y apporter des mesures correctives, même si elles sont en deçà des besoins. Gageons que la direction saura dans les mois à venir y apporter des solutions plus appropriées.

Les commentaires sont désactivés